Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France

Oeuf…

Oeuf › Tout est dans le chiffre
Avant de consommer un oeuf, pour connaître les conditions d'élevage de la poule, reportez-vous au premier numéro marqué sur l'oeuf :
- le 3 correspond aux oeufs de poules élevées en cage ou élevage en batterie
- le 2 corresponds aux oeufs issus de poules élevées au sol
- le 1 correspond aux oeufs issus de poules élevées en plein air
- le 0 correspond aux oeufs issus de l'agriculture biologique.

Oeuf › Je joue au scaphandrier !
Pour vérifier qu'un oeuf est encore frais, le placer dans de l'eau froide légèrement salée : s'il coule, c'est qu'il est frais, s'il flotte... il est à jeter !

Oeuf › Un jeu d'enfant
Faute d'être adroit, on peut adopter cette méthode... casser l'oeuf au-dessus d'un petit entonnoir placé sur un récipient : le jaune bloqué par le goulot de l'entonnoir restera dans celui-ci tandis que le blanc s'écoulera.

Oeuf › J'm casse !
Si un oeuf se fêle, le blanc s'échappe de la coquille. Il vous suffit alors d'ajouter un peu de vinaigre dans l'eau bouillante pour colmater la brèche. L'oeuf se fêlera d'autant moins à la cuisson qu'il est à température ambiante. Il convient donc de le sortir du réfrigérateur 30 minutes avant de le faire cuire.

Oeuf mollet ›Tous au panier
La méthode qui consiste à cuire les oeufs mollets en les plongeant au fur et à mesure dans l'eau bouillante ne vaut rien en ce sens, que le premier oeuf baisse la température de l'eau, le deuxième l'accentue et ainsi de suite. Le premier oeuf est donc dur et le dernier n'est pas assez pris.
La meilleur méthode est de les mettre dans une passoire puis de les plonger tous dans l'eau bouillante. On compte 6 minutes dès la reprise de l'ébullition puis on les rafraîchit immédiatement dans de l'eau froide.

Oeuf dur › Je verdis !
L'oeuf dur ne se cuit pas plus de 10 minutes : au-delà le jaune devient vert et le blanc caoutchouteux.

  

Oignons › Ne pas pleurer !
Il existe des tas d'astuces plus ou moins bonnes pour éplucher les oignons sans pleurer. La plus efficace et la moins compliquée consiste à plonger pendant 15 minutes les oignons dans de l'eau chaude additionnée d'une bonne rasade de vinaigre. Ce bain vinaigré neutralise partiellement l'essence sulfurée que contient l'oignon et qui est la cause des larmes. De telle sorte qu'après les avoir égouttés on peut les éplucher sans une seule larme !

Oignons grelots › Ne pas pleurer !
Pour éplucher les oignons grelots rapidement et sans pleurer, les ébouillanter et les rafraîchir, la pellicule s'enlèvera aisément.

  

Oseille › Elle ne rend pas la monnaie
L'oseille doit être nouvelle. Plus elle avance en âge, plus elle se gorge d'acide oxalique. Contrairement à beaucoup de légumes verts, on ne blanchit pas l'oseille. Il faut la faire « tomber » à sec dans une casserole, en l'ajoutant au fur et à mesure et par poignées. L'oseille a une fâcheuse tendance d'attacher au fond de la casserole. Il faut donc la faire cuire sur feu très doux et la remuer constamment à la spatule.


Date de création : 22/04/2017 14:40
Catégorie : BigrementMalin -
Page lue 2380 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !