Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiapparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane
Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara
Texte à méditer :   Tout a meilleur goût en plein air.   Claudia Roden
Texte à méditer :   La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.   Françoise Sagan
Texte à méditer :   A la fin d'un bon repas, la pâtisserie est comme le bouquet d'un beau feu d'artifice.   Talleyrand
Texte à méditer :   Un verre de vin vaut un habit de velours.   Proverbe français
Texte à méditer :   Bonne chair rend le coeur joyeux.   Proverbe français
Texte à méditer :   Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin.   Jean Gabin
Texte à méditer :   Entre la crise et la catastrophe, autant boire un verre de champagne.   Paul Claudel
Texte à méditer :   L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressé.   Georges Courteline
Texte à méditer :   En voyage, je regarde la carte des vins pour éviter les bouchons.   Raymond Devos
Texte à méditer :   Le whisky ! Rien de plus rude à avaler. Dans les pays civilisés, on boit du vin.   Charlie Chaplin

Blayais et Bourgeais


  

En bordure de l'estuaire de la Gironde, les citadelles de Bourg et de Blaye prêtent leur nom aux appellations viticoles limitrophes : Blaye, Côtes de Blaye, Blaye-Côtes de Bordeaux, Bourg et Côtes de Bourg et une dénomination : Côtes de Bordeaux. Servi par l'influence bénéfique de l'estuaire, le terroir de ces appellations présente une structure assez homogène avec des sols à large dominance argilo-calcaire. Le merlot, cépage roi de la région, s'épanouit remarquablement.
Les vins rouges sont colorés et corsés, finement bouquetés, toujours souples, et servent avec un égal bonheur la cause de la cuisine régionale. Pour leur part, les vins blancs affirment leur caractère bien trempé : dotés d'un nez intense et puissant, ils se distinguent par leur finesse et possèdent une agréable persistance en bouche.

Blaye › 10
L'appellation, qui tire son nom de la citadelle construite par Vauban et qui s'étend dans trois cantons autour de la cité, connaît un regain d'intérêt depuis qu'en 2000 une nouvelle charte qualitative encourage la production de vins rouges charpentés et de garde, élevés dix-huit mois minimum.

- Couleur : Rouge.
- Cépage :
Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Petit Verdot, Merlot.
- Arômes : Le nez offre pour les vins de Blaye des notes de fruits noirs et rouges, des notes florales, des notes de menthe et de poivre vert.
- En bouche : Les vins de Blaye bénéficient d'une bonne charpente et d'une solide structure qui permettent le vieillissement.
- Vieillissement : 3 - 15 ans.
- Avec quoi le servir : Viande rouge grillée - Viande rouge rôtie - Viande blanche - Volaille et Poulet - Canard - Gibier à plumes.


Côtes de Blaye › 10
Le Côtes-de-Blaye est un vin blanc sec français d'appellation d'origine contrôlée produit autour de la ville de Blaye, en Gironde. Cette appellation appartient au vignoble du Blayais et du Bourgeais, une des subdivisions du vignoble de Bordeaux, partageant la même aire d'appellation que les AOC Blaye et Blaye-Côtes de Bordeaux.
Les faibles surfaces et volume de production en font une appellation peu connue.

- Couleur : Blanc sec.
- Cépage :
Ugni Blanc, Colombard, Muscadelle, Sauvignon Blanc, Sémillon.
- Arômes : Offre un nez plaisant par ses côtés floraux et fruités.
- En bouche : Le Côtes-de-Blaye est un vin blanc vif et sec.
- Vieillissement : 1 - 2 ans.
- Avec quoi le servir : Viande blanche - Poulet et Volaille - Saumon - Crustacés, Coquillages, Huîtres et Moules.


Blaye-Côtes de Bordeaux › 10
Aux confins de la Charente, sur la rive droite de la Gironde, la citadelle construite par Vauban pour protéger Bordeaux des invasions navales anglaises et hollandaises est l'emblème de Blaye qui, avec Saint-Savin et Saint-Ciers, donne des vins de côtes, rouges ou blancs secs. L'appellation Blaye bénéficie d'une charte de qualité qui encourage la production de rouges de garde, élevés dix-huit mois en fût. L'AOC Blaye-Côtes de Bordeaux s'applique aussi à des blancs secs à forte proportion de Colombard.

- Couleur : Rouge.
- Cépage :
Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Carménère, Malbec, Petit Verdot, Merlot.
- Arômes : Les rouges offrent des notes de fruits rouges mûrs pour un vin jeune et des notes de musc et d'épices avec l'âge.
- En bouche : Souples, ronds et bien équilibrés, les vins rouges bénéficient d'un bon soutien tannique et d'une solide structure qui sert de support au vieillissement.
- Vieillissement : 1 - 5 ans.
- Avec quoi le servir : Charcuterie - Viande rouge grillée - Viande rouge rôtie - Viande blanche - Volaille et Poulet - Canard - Gibier à plumes.

- Couleur : Blanc sec.
- Cépage :
Ugni Blanc, Colombard, Muscadelle, Sauvignon Blanc, Sémillon.
- Arômes : Le blanc présente des notes de buis et d'agrumes : citron, pamplemousse.
- En bouche : Délicat, distingué et complexe les Blaye-Côtes de Bordeaux blanc laisse en bouche une légère acidité.
- Vieillissement : 1 - 2 ans.
- Avec quoi le servir : Viande blanche - Poulet et Volaille - Saumon - Crustacés, Coquillages, Huîtres et Moules.


Côtes de Bordeaux › 10
Au coeur du vignoble bordelais, les terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon, Francs et Sainte-Foy forment la grande famille des Côtes de Bordeaux. Trouvant leur identité dans un terroir de coteau et dans des sols à dominante argilo-calcaire, les Côtes-de-Bordeaux peuvent assembler des vins issus de plusieurs de ces cinq terroirs. Cet assemblage des cépages, en fonction de leur accord et de leur complémentarité, permet de composer des styles de vin variés, avec un caractère et une personnalité propre. Les rouges des Côtes de Bordeaux sont issus principalement du cépage Merlot associé au Cabernet Sauvignon, au Cabernet Franc et au Malbec. Quant aux vins blancs, le cépage majoritaire est le Sauvignon Blanc assemblé au Sémillon et à la Muscadelle. Les Côtes-de-Bordeaux rouges possèdent une grande richesse aromatique et des tanins ronds et onctueux. On y trouve des arômes de cerise, de framboise, de mûre, de violette et même parfois les sous-bois ! On préférera ce type de vin pour des plats de viande en sauce ou épicés et pourquoi pas des risottos. C'est une merveille avec des desserts au chocolat. Les Côtes-de-Bordeaux blancs, vifs et structurés, apporteront une grande fraîcheur à vos plats grâce à leurs arômes de citron, de pêche et d'acacia. On conseille donc de les déguster à l'apéritif ou en accompagnement d'entrées de fruits de mer par exemple. N'hésitez pas à choisir un vin de ce type si les Saint-Jacques sont au menu.


Côtes de Bourg › 11
Les Côtes-de-Bourg appelées aussi Bourg ou Bourgeais figurent parmi les plus anciens vignobles bordelais. Situé au sud de la ville de Blaye sur les coteaux surplombant la Gironde, ce vignoble encadre la citadelle de Bourg. D'une belle couleur, les vins rouges, fruités et charnus, ont une bonne aptitude au vieillissement. Quant aux vins blancs secs, ils constituent une production confidentielle, intéressante par son niveau qualitatif.

- Couleur : Rouge.
- Cépage :
Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Merlot.
- Arômes : Les vins rouges se caractérisent par des parfums de fruits rouges complétés par des notes de vanille et d'épices.
- En bouche : Les Côtes-de-Bourg rouges s'appuient sur des tanins soyeux et agréables. Leur rondeur est due à la présence du Malbec.
- Vieillissement : 1 - 2 ans.
- Avec quoi le servir : Charcuterie - Viande rouge grillée - Viande rouge rôtie - Gibier à plumes - Fromages à pâte pressée.

- Couleur : Blanc sec.
- Cépage :
Colombard, Sauvignon Blanc, Sémillon.
- Arômes : Un bouquet aux notes d'agrumes et de pêche, aussi qu'aux notes florales de fleurs blanches et jaunes s'exprime dans les blancs.
- En bouche : Nerveux, rond et élégant, on retrouve les notes florales du nez.
- Vieillissement : 1 - 2 ans.
- Avec quoi le servir : Viande blanche - Poisson en sauce - Crustacés, Coquillages, Huîtres et Moules - Tarte sucrées.



Date de création : 13/04/2018 16:30
Catégorie : BigrementSavoir - Portrait des vins AOC du Bordelais
Page lue 3515 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Le dernier article


LES ADDITIFS ALIMENTAIRES



Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés intentionnellement aux denrées alimentaires et aux boissons dans le but d'en améliorer l'apparence, le goût et/ou la conservation.
Un additif peut être produit soit par synthèse chimique, soit être extrait ou dérivé de plantes, de sources animales ou minérales.


Les principales catégories d'additifs alimentaires reconnus par l'Union Européenne
Les additifs sont classés par groupe selon la fonction qu'ils remplissent. Chacun d'entre eux a un code en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ce code est composé de la lettre E (pour Europe) suivie de trois ou quatre chiffres. L'étiquette mentionne toujours en premier lieu le nom de la classe fonctionnelle dont fait partie l'additif, puis le numéro E ou le nom.
Exemple : « colorant: E162 » ou « colorant: rouge de betteraves » ou « colorant: bétanine.



+ Les colorants > Entre E100 et E199
Comme leur nom l'indique, les colorants alimentaires sont employés pour améliorer ou modifier la couleur d'un produit.
Certains sont naturels, comme la chlorophylle (E140, pigment vert) ou le caroténoïde (E160, pigment jaune).
D'autres sont artificiels comme la tartrazine (E102), l'azorubine (E122), l'amarante (E123), le rouge de cochenille A (E124) ou l'érythrosine (E127). Les noms de tous les colorants ajoutés doivent figurer sur l'emballage du produit.

+ Les conservateurs > Entre E200 et E299
Les agents de conservation prolongent la durée de conservation des aliments en les protégeant contre les altérations dues aux micro-organismes soit, les bactéries, les microbes, les levures et les moisissures.
Ainsi l'acide sorbique (E200) est notamment utilisé pour la conservation des produits à base de pomme de terre, du fromage et de la confiture. L'acide benzoïque et ses sels de calcium, de sodium et de potassium (E210-213) sont utilisés comme antibactériens et antifongiques dans des aliments comme les concombres au vinaigre, les confitures et les gelées allégées en sucre, les assaisonnements et les condiments...

+ Les antioxygènes > Entre E300 et E321
Les antioxygènes sont des antioxydants qui prolongent la durée de conservation des denrées alimentaires en les protégeant des altérations provoquées par l'oxydation, telles que le rancissement des matières grasses et les modifications de la couleur.
Les industriels utilisent comme antioxydants certaines formes de la vitamine C (E300 à 304) et de la vitamine E (E306 à 309) et) ou alors certaines substances artificielles comme le butylhydroxyanisol (E320).

+ Les émulsifiants > Entre E322 à E399 - Les épaississants, les gélifiants > Entre 400 et 499
Pour fabriquer de la margarine, de la mayonnaise, des crèmes ou des sauces, les industriels utilisent des émulsifiants qui permettent de lier certaines substances difficiles à mélanger, telles que l'eau et l'huile, par exemple. La plupart sont d'origine naturelle.
On trouve principalement la lécithine (E322), mais aussi des acides organiques et des esters de glycérol (E472). Leur présence est indiquée sur les emballages par la seule mention « émulsifiants ».

Les épaississants et les gélifiants permettent de solidifier un produit ou d'augmenter sa consistance.
Des composés naturels sont utilisés : les alginates (E401 à 405), l'agar-agar (E406), la gomme arabique (E414) ou la pectine (E440). Sans danger, ils doivent simplement être mentionnés. Ils sont utilisés pour la fabrication des gelées, des confitures, des crèmes et des glaces entre autres.

+ Les acidifiants et les alcalis > Entre E500 à 529
Les acidifiants sont des composés acides, comme l'acide hydrochlorique (E507) ou l'acide sulfurique (E513). Ils peuvent être ajoutés à un produit, notamment pour améliorer son goût.
Associés aux acidifiants, les alcalis permettent de modérer leur action. Les plus connus sont les carbonates (E500 à 504) et les hydroxydes (E524 à 529).

+ Les antiagglomérants > Entre E530 et E573
Un agent antiagglomérant est un additif placé dans des produits alimentaires en poudre ou en granulés, tels que le sel de table, le lait en poudre, les farines, et ceci pour éviter la formation de grumeaux (agglomération) et pour faciliter le conditionnement, le transport, la fluidité et la consommation des dits produits.
Les plus connus sont les silicates. Ainsi le silicate de calcium (E552), est ajouté notamment dans le sel de table pour éviter la formation des grumeaux en présence d'un degré d'humidité.

+ Les exhausteurs de goût > Entre E600 et E699
Les industriels les utilisent pour renforcer le goût particulier d'un produit. Le plus connu est le glutamate (E621), un sel de l'acide glutamique. D'une manière générale, les exhausteurs de goût sont présents en très petite quantité, une faible concentration suffisant pour souligner un goût. La législation n'oblige pas à les détailler dans la liste des ingrédients : seule la mention « renforçateur de goût » ou « potentialisateur de goût » est indiquée.

+ Les édulcorants > Entre E950 et E967
Les édulcorants sont fréquemment utilisés, en particulier dans les produits dits « sans sucre » : par exemple aspartame (E951), saccharine (E954) ou cyclamate (E952). Ils sont en effet moins caloriques que le sucre de betterave ou le sucre de canne.

NB : L'étude ci-dessus n'est qu'un reflet des plus de 320 additifs actuellement autorisés en Europe et des seulement 50 additifs autorisés pour les produits dits bio.
Il est pratiquement impossible de maintenir à jour une liste de tous les additifs autorisés, d'autant plus que les conditions de leur utilisation dans les denrées alimentaires évoluent très régulièrement.


Risques pour la santé
L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) évalue les risques liés aux additifs alimentaires :
- Chaque additif fait l'objet d'une étude toxicologique. Son utilisation ne sera autorisée que si elle ne représente aucun danger pour la santé du consommateur dans les conditions prévues.
- Une dose journalière admissible (DJA) est fixée pour certains additifs. En fixant des limites maximales et en limitant leur usage à certains groupes de denrées alimentaires, on veille à ce que le consommateur ne puisse pas dépasser cette DJA même s'il consomme plusieurs produits contenant des additifs.
- Les additifs sont également soumis à des critères de pureté.

Ainsi, les additifs sont réglementés au niveau européen, selon le principe de la liste stricte positive : seuls les additifs repris dans cette liste sont autorisés, et ce pour une denrée alimentaire bien précise, et en respectant les doses maximales mentionnées. Le message est clair: tout ce qui n'est pas légalement autorisé est interdit. Seuls sont autorisés les additifs alimentaires dont la sécurité ne fait pas de doute.