Texte à méditer :   Qu'un potage soit immangeable, cela ne tient parfois qu'à un cheveu.   Jules Romain
Texte à méditer :   Lorsque la marmite bout, l'amitié fleurit.   A. B. Cheales
Texte à méditer :   Je suis gourmet. VOUS êtes gourmands. Il est obèse.   Graig Brown
Texte à méditer :   La bonne chair et le bon vin réjouissent le coeur du gastronome.   Antoine Carême
Texte à méditer :   L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généraux et un coeur large.   Paul Gaugin
Texte à méditer :   Un repas est insipide, s'il n'est assaisonné d'un brin de folie.   Erasme
Texte à méditer :   L'homme pauvre fait sa cuisine avec de l'eau.   Proverbe magyar
Texte à méditer :   Le vin est un lubrifiant social.   Jean Clavel
Texte à méditer :   Les rires éclatent mieux lorsque la nourriture est bonne.   Proberbe irlandais
Texte à méditer :   L'amour et la faim sont les deux moteurs existentiels de tout homme censé.   John Van A
Texte à méditer :   Tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement.   Coluche
Texte à méditer :   Une truite dans la marmite vaut mieux que deux saumons dans la rivière.   Proverbe irlandais
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant.   Mielot
Texte à méditer :   La vraie cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.   Oprah Winfrey
Texte à méditer :   Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Bonum Vinum laeteficat cor hominis (Le bon vin réjouit le coeur de l'homme).   Psaume 104,15
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Une bonne cuisinière est une sorcière qui dispense le bonheur.   Elsa Schiapparelli
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   On ne vieillit point à table.   Quitard
Texte à méditer :   Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Manger est un besoin, savoir manger est un art.   La Rochefoucauld
Texte à méditer :   Le présomptueux devient raisin sec avant d'avoir été raisin mûr.   Proverbe berbère
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace.   Proverbe turc
Texte à méditer :   Il faut mettre de l'eau dans son vin pour qu'il n'y ait pas d'eau dans le gaz !   Christelle Heurtault
Texte à méditer :   Si le boeuf est beau, c'est que le pré est gras.   Proverbe antillais
Texte à méditer :   Quand le vin est tiré, il faut le boire.   Marcel Pagnol
Texte à méditer :   Faute de grives, on mange du merle.   Proverbe français
Texte à méditer :   La faim chasse le loup du bois.   Proverbe français
Texte à méditer :   Donner un oeuf pour avoir un boeuf.   Proverbe français
Texte à méditer :   A bon vin ne faut point d'enseigne.   Proverbe français
Texte à méditer :   Il est bien tard d'épargner sur le tonneau quand le vin est à la lie.   Hésiode
Texte à méditer :   On donne des noix à manger à quelqu'un qui n'a pas de dents.   Proverbe populaire
Texte à méditer :   On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs.   Proverbe français
Texte à méditer :   Si vous voulez savoir le goût d'une pomme, il faut y croquer.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.   Montesquieu
Texte à méditer :   Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne.   Jean-Jacques Rousseau
Texte à méditer :   La gourmandise commence quand on n'a plus faim.   Alphonse Daudet
Texte à méditer :   Plus il y a de marches, meilleure est la cave.   Dicton bourguignon
Texte à méditer :   La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont.   Curnonsky
Texte à méditer :   Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Les noix ont fort bon goût mais il faut les ouvrir...   Florian
Texte à méditer :   L'appétit vient en mangeant, la soif s'en va en buvant.   François Rabelais
Texte à méditer :   Le poireau, c'est l'asperge du pauvre.   Anatole France
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Un repas sans fromage est une belle à qui il manque un œil !   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   L'homme est de glace aux trésors qu'il possède; il est de feu pour tout ce qu'il n'a pas.   Abbé Aubert
Texte à méditer :   L'alcool change un homme. Mais son effet est éphémère comme celui de la volupté.   Roger Lemein
Texte à méditer :   L'amour vit d'inanition et meurt de nourriture.   Alfred de Musset
Texte à méditer :   Trop de colle ne colle plus, trop de sucre n'adoucit plus.   Proverbe chinois
Texte à méditer :   La ponctuation c'est le sel de la phrase.   Jean-Baptiste Rousseau
Texte à méditer :   Miel à la bouche, dard à la queue.   Proverbe malais
Texte à méditer :   Parler ne fait cuire le riz.   Proverbe Chinois
Texte à méditer :   La science qui nourrit l'âme, vaut le pain qui nourrit le corps.   Pierre Lachambeaudie
Texte à méditer :   L'expérience ne s'achète pas. Elle est le fruit du temps et de la bêtise.   Andrée Hallée
Texte à méditer :   La vérité de la vie est une graine de piment.   Jean-Marie Adiaffi
Texte à méditer :   Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.   Alphonse Allais
Texte à méditer :   Le fromage est le supplément d'un bon repas et le complément d'un mauvais.   Eugène Briffault
Texte à méditer :   Une période d'échec est un moment rêvé pour semer.   Paramahansa Yogananda
Texte à méditer :   Mieux vaut être la paille de blé que la graine de mauvaise herbe.   Proverbe français
Texte à méditer :   La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme.   Brillat-Savarin
Texte à méditer :   Il n'y a si laide marmite qu'elle ne trouve son couvercle.   Miguel de Cervantès
Texte à méditer :   L'impatience est le vinaigre des supplices.   Beaumarchais
Texte à méditer :   De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme.   Pierre Dac
Texte à méditer :   Tout a une fin sauf le saucisson qui en a deux.   Citation danoise
Texte à méditer :   Qui ne pétrit, bon pain ne mange.   Jean Antoine de Baïf
Texte à méditer :   La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.   Théodore Zeldin
Texte à méditer :   Dieu n'a fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Qui a bu ! boira chicorée Pacha.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Du pain, du vin et du boursin.   Publicité gratuite
Texte à méditer :   Des recettes sans un seul pépin.   BigrementBon.com
Texte à méditer :   Le potage est au dîner ce qu'est le portique à un édifice.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Le potage réussi est un signe de bonne éducation.   Grimod de la Revnière
Texte à méditer :   Celui qui est sot à table est sot partout.   Proverbe Gascon
Texte à méditer :   Quand on a mangé beaucoup d'ail il vaut mieux ne plus parler qu'à la troisième personne.   Curnonsky
Texte à méditer :   Le poisson naît dans l'eau mais il doit mourir dans l'huile.   Proverbe provençal
Texte à méditer :   Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du coeur et des amis.   Pierre Perret
Texte à méditer :   Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.   Raymond Rodiguet
Texte à méditer :   Le goût est un mystère qui trouve indéniablement sa meilleure expression dans le vin.   Jim Harrison
Texte à méditer :   Lire c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.   Victor Hugo
Texte à méditer :   Quand la poule a des oeufs, ne la mettez pas dans la marmite.   Proverbe antillais
Texte à méditer :  Deux crabes mâles ne vivent pas dans le même trou.  Proverbe antillais
Texte à méditer :   Qui regarde l'orange amère a l'eau à la bouche, qui la goûte fait la grimace.   Proverbe turque
Texte à méditer :   Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence.   Paul Claudel
Texte à méditer :   De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.   Guy de Monpassant
Texte à méditer :   Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.   Oscar Wilde
Texte à méditer :   Nos repas sont charmants encore que modestes, grâce à ton art d'accommoder les restes.   Paul Verlaine
Texte à méditer :   Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment.   John Tellius
Texte à méditer :   Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Ce qu'on mange avec goût se digère aisément.   Georges Courteline
Texte à méditer :   Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.   Georges Courteline
Texte à méditer :   La cuisine, c'est comme l'amour, on y pénètre avec abandon ou pas du tout.   Hariet Van Horne
Texte à méditer :   Impossible de bien réfléchir, de bien aimer, de bien dormir, si on n'a pas mangé.   Virginia Woolf
Texte à méditer :   D'où que viennent mes hôtes, c'est ma cuisine qu'ils semblent préférer.   Dicton de Pensylvanie
Texte à méditer :   La cuisine c'est un art qui, pour ne pas s'abâtardir, a besoin de fantaisie, d'un petit grain de folie.   Yves Courrière
Texte à méditer :   Le gourmet est l'indispensable et trop rare collaborateur du cuisinier.   Béatrice Dussane
Texte à méditer :   Le fromage est le complément d'un bon dîner, mais c'est aussi le supplément d'un mauvais repas.   Jan Mara
Texte à méditer :   Tout a meilleur goût en plein air.   Claudia Roden
Texte à méditer :   La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.   Françoise Sagan
Texte à méditer :   A la fin d'un bon repas, la pâtisserie est comme le bouquet d'un beau feu d'artifice.   Talleyrand
Texte à méditer :   Un verre de vin vaut un habit de velours.   Proverbe français
Texte à méditer :   Bonne chair rend le coeur joyeux.   Proverbe français
Texte à méditer :   Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin.   Jean Gabin
Texte à méditer :   Entre la crise et la catastrophe, autant boire un verre de champagne.   Paul Claudel
Texte à méditer :   L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressé.   Georges Courteline
Texte à méditer :   En voyage, je regarde la carte des vins pour éviter les bouchons.   Raymond Devos
Texte à méditer :   Le whisky ! Rien de plus rude à avaler. Dans les pays civilisés, on boit du vin.   Charlie Chaplin

Cinq règles pour associer vins et fromages


  

RÈGLE 1 : Connaitre les fromages !
Avant tout, avant même de parler « associations », il est utile de connaitre les différentes familles des fromages. Les fromages sont divisés en 6 catégories (dont les fromages de chèvre). Parmi ceux-ci, quatre nous intéressent vraiment pour concevoir un accord.

+ Les fromages à pâtes pressées. Le terme « à pâte pressée » désigne les fromages dont le caillé est pressé afin d'éliminer le maximum de petit-lait. Sur cette base, il existe deux catégories de fromages à pâte pressée.
- Les pâtes pressées non cuites > Cantal, Chaussée aux Moines, Cantal, Cheddar, Edam, Etorki, Gouda, Mimolette, Morbier, Orval, Port-Salut, Provolone, Ossau-Iraty, Raclette, Reblochon, Saint Nectaire, Saint -Paulin, Salers, Tommes : Tomme de Montagne - Tomme de Jura - Tomme des Pyrénées - Tomme de Savoie...
- Les pâtes pressées cuites > Abondance, Beaufort, Comté, Emmental, Gruyère, Pecorino, Parmesan, Passendael, Vieux Bruges, Vieux Chimay...

+ Les fromages à pâtes molles. Le terme « à pâte molle » désigne les fromages dont le caillé n'a subi ni chauffage, ni pressage lors de sa fabrication. Sur cette base, il existe deux catégories de fromages à pâte molle.
- Les fromages à croûte fleurie > Brie, Brillat-Savarin, Briques : Brique Brebis - Brique Chèvre - Brique de Pays, Camembert, Caprices des Dieux, Chaource, Coulommiers, Saint-Marcellin...
- Les fromages à croûte lavée > Boulette d'Avesnes, Chaumes, Epoisses, Fromage de Herve, Langres, Livarot, Maroilles, Mont d'Or, Munster, Pont-l'Evêque, Vieux Pané...

+ Les fromages à pâtes persillées. Le terme « persillé » est une appellation donnée à des fromages dont le caillé est ensemencé de penicillium. Ils sont plus communément appelés « bleus » car leurs pâtes est colorée à reflets bleuâtres.
Parmi les plus connus à « pâte persillée », on trouve notamment Bleus : Bleu d'Auvergne - Bleu des Causses - Bleu de Gex - Bleu du Vercors - Bresse Bleu..., Fourme d'Ambert, Gorgonzola, Roquefort, Stilton, Saint Agur...

+ Les chèvres. Comme son nom le laisse entendre, un fromage de chèvre ou plus simplement un chèvre est un fromage obtenu en transformant uniquement du lait de chèvre. Il existe une grande variété de fromages au lait de chèvre > Chabichou du Poitou - Crottin de Chavignol - Pélardon - Picodon - Saint-Maure...

  

RÈGLE 2 : Respectez le rythme des saisons
Au printemps, le fromage de chèvre est à son apogée, après la naissance des chevreaux en février-mars. En hiver, la majorité des chèvres attendent leurs petits et ne produisent pas de lait. Seul le lait caillé congelé est disponible. Les fromages de chèvre commercialisés sont donc issus de lait conservé nettement moins savoureux.
- En été, on peut dire que tous les fromages sont bons. Les animaux vivent à l'air libre dès le printemps et broutent de l'herbe. Cela se ressent sur la qualité du lait.
- En automne, les fromages à pâte persillée ou bleus arrivent à maturité, après 4 à 6 mois d'affinage.
- En hiver, privilégiez plutôt les fromages à croûte fleurie et à croûte lavée
Il y a aussi les fromages qui peuvent être servis à leur optimum toute l'année, comme les tommes. Qu'elles soient issues de lait de vache, de chèvre ou de brebis les pâtes pressées cuites et non cuites vieillissent lentement et sont affinées de 8 à 36 mois. Bien choisis, ces fromages peuvent se retrouvés sur un plateau de fromage toute l'année.

  

RÈGLE 3 : Construire un plateau de fromages
L'évolution des habitudes de vie imposée notamment par la loi « anti-alcool » et aussi, pour certain(e)s, par les enjeux diététiques nous force à la modération. Il est de bon ton aujourd'hui de construire des accords construits autour d'un fromage unique, servi avec un vin dédié. Un fromage entier, bien présenté et coupé devant les convives, offre un gage d'authenticité. Servi avec le vin qui va bien dessus, il procure une persistance en bouche, un moment suspendu suivi d'un vrai plaisir gustatif.
Si toutefois, cette tendance « Un fromage > Un vin » ne vous séduit pas, pourquoi ne proposeriez-vous pas un « Un fromage > Un (petit) verre de vin » et ce, pour chaque variétés de fromage proposées.

  

RÈGLE 4 : Quel vin avec quel fromage ?
+ Les fromages à pâte pressée non cuite
  Apremont - Chignin-Bergeron - Abymes (Savoie)
  Côtes du Jura (Jura)
  Médoc (Bordeaux)
  Côte du Rhône Villages (Vallée du Rhône)
  Gaillac (Sud-Ouest)
  Fronton (Sud-Ouest)
  Côtes-de-Provence (Provence)
Les fromages à pâte pressée non cuite se caractérisent par leur texture onctueuse en bouche et leur douceur. Il s'agit principalement des Tommes, mais également du Cantal, du Gouda ou encore de la Mimolette. Les tommes s'accompagnent idéalement d'un vin blanc de Savoie. Les vins blancs du Jura permettront également un très bon accord. Vous pourrez, par exemple, opter pour un Côtes du Jura qui présente une belle acidité en bouche avec des notes d'amandes et de noix.
Les autres fromages à pâte pressée non cuite plus affinés et donc, avec une croûte plus épaisse et une saveur plus épicée, se marient très bien avec des vins rouges charnus tels un Médoc, un Cote du Rhône Villages, un Gaillac ou un Fronton ou alors un Côtes-de-Provence.

+ Les fromages à pâte pressée cuite
  Givry (Bourgogne)
  Mâcon (Bourgogne)
  Chardonnay (Jura)
  Savagnin (Jura)
  Vin Jaune (Jura)
  Gaillac perlé (Sud-Ouest)
Les fromages à pâte pressée cuite, tels que le Beaufort, le Comté, le Gruyère ou encore le Parmesan, se marient bien avec des vins blancs secs épicés ou des vins blancs moelleux. Si vous aimez les vins de Bourgogne, un Givry conviendra très bien. Les arômes du Givry blanc peuvent être miellés citronnés. Ils rappellent le tilleul, le lys, les fruits secs. En bouche, il dévoile beaucoup de fraîcheur, contrebalançant parfaitement le côté salé et le goût prononcé de ces fromages. Pour rester en Bourgogne, un Mâcon sera également un choix idéal, car il se caractérise par un nez au registre floral et aux notes d'agrumes et par une bouche pleine de fraîcheur. Le Jura produit des Chardonnay ou des Savagnin qui s'accorderont également très bien avec les fromages à pâte pressée cuite. Aussi un Vin Jaune du Jura donnera un accord très original et complet avec un vieux comté. Le caractère oxydatif et épicé du vin sublime les notes de fruits secs du fromage, créant des sensations entre douceur et puissance. Un vin de Gaillac, élaboré comme le vin jaune, donnera un accord de même type.

+ Les fromages à pâte molle à croûte fleurie
  Beaujolais (Beaujolais)
  Gamay de Touraine (Vallée de la Loire)
  Bourgogne de l'Yonne (Bourgogne)
  Pinot noir (Alsace)
  Sancerre (Vallée de la Loire)
  Pinot blanc (Vallée de la Loire)
  Champagne (Champagne)
  Crémant (Alsace, Bourgogne, Jura...)
●  Cidre
Les fromages à pâte molle à croûte fleurie, à l'image du Brie, du Camembert ou encore du Coulommiers, s'accommodent avec des rouges légers et souples, peu tanniques, comme un Beaujolais, un Gamay de Touraine, un Bourgogne de l'Yonne, un Pinot Noir d'Alsace. Par contre avec un vin rouge puissant, l'amertume que développe la moisissure de la croûte ressort nettement et rend les tanins âpres et desséchants. La solution, si l'on veut boire ce type de vin, consiste à enlever une partie de la croûte si le fromage est très affiné... Si, si.
Autre solution, un vin blanc léger. Vous pourrez ainsi choisir un Sancerre, vin de la Vallée de la Loire, souple et aromatique ou un Pinot blanc d'Alsace pourra également convenir.
Ou alors les vins effervescents. Les bulles d'un champagne de quelques années de cave s'opposent à la texture crémeuse du fromage, et ses arômes rappelant les fruits secs et le sous-bois seront en parfaite harmonie avec ceux du fromage affiné. Cet accord frôle la perfection avec un Chaource ou un Brillat-Savarin ! On peut également servir un Crémant, et pour un accord régional et original, un Cidre. De profil demi-sec et légèrement astringent, il sera parfait sur un camembert.

+ Les fromages à pâte molle à croûte lavée
  Muscat (Alsace)
  Pinot gris (Alsace)
  Gewurztraminer (Alsace)
  Bourgogne (Bourgogne > Appellations régionales)
  Beaujolais (Beaujolais)
  Pinot noir (Alsace)
  Anjou-Gamay (Vallée de la Loire)
Les fromages à pâte molle possédant une croûte lavée se caractérisent par leur goût affirmé. C'est le cas de l'Époisses, du Livarot, du Maroilles ou encore du Pont l'Évêque pour n'en citer que quelques uns. Servez-les avec des vins blancs riches et aromatiques de profil demi-sec comme un Muscat, un Pinot gris ou un Gewurztraminer. Ce dernier est particulièrement adapté, car il dévoile une bonne longueur en bouche, des notes florales et des arômes de fruits exotiques compensant ainsi la force de ces fromages.
Comme les fromages à croûte fleurie, ces fromages à pâte molle s'accordent également très bien avec les bulles d'un vin effervescent, tel un champagne brut blanc un peu évolué ou un Crémant.
Du côté des rouges, l'affaire se complique. Les tanins qui apportent aux vins sa structure et sa consistance paraissent secs et amers en présence de ces fromages puissants. Cependant, prenez un Bourgogne pas trop tannique et l'accord fonctionne très bien. Dans la liste des rouges souples, frais et fruités, on peut ajouter le Beaujolais, le Pinot noir, l'Anjou-Gamay.

+ Les fromages à pâte persillée
  Maury (Languedoc-Roussillon)
  Banyuls (Languedoc-Roussillon)
  Rivesaltes (Languedoc-Roussillon)
  Cahors (Sud-Ouest)
  Madiran (Sud-Ouest)
  Sauternes (Bordelais > Régions des liquoreux)
  Saussignac (Sud-Ouest)
  Monbazillac (Sud-Ouest)
  Jurançon (Sud-Ouest)
Les fromages à pâte persillée, comme le Bleu d'Auvergne, la Fourme d'Ambert ou encore le Roquefort, sont marqués par un goût puissant et salé ainsi qu'une texture onctueuse. Ils appellent des vins doux et naturels blancs ou rouges. Du côté des vins blancs, vous pourrez proposer un Maury, un Banyuls ou un Rivesaltes dont la puissance aromatique et l’onctuosité se marient idéalement avec le gras du fromage.
Si vous préférez les vins rouges, choisissez un Cahors ou un Madiran, tous deux colorés, denses et solides présentant une belle aromatique.
Et pour ceux qui apprécient les vins liquoreux de type Sauternes, Saussignac, Monbazillac ou encore Jurançon, c'est possible. Ils constituent à eux seuls un accompagnement élégant et très abouti.

+ Les chèvres
  Sancerre (Vallée de la Loire)
  Sauvignon (Vallée de la Loire)
  Pouilly fumé (Vallée de la Loire)
  Muscadet (Vallée de la Loire)
  Chablis (Bourgogne)
  Chardonnay (Bourgogne)
  Vin Jaune (Jura)
  Rivesaltes Ambré (Languedoc-Roussillon)
  Gewurztraminer (Alsace)
Le fromage de chèvre constitue une famille de fromage à lui tout seul. Il peut se révéler frais, crémeux ou sec selon son degré d'affinage. L'accord met/vin variera donc en fonction de ces trois traits de caractère. Si le chèvre est frais ou crémeux, choisissez des vins blancs secs et fruités. Les vins blancs de la Vallée de la Loire, comme un Sancerre, un Sauvignon, un Pouilly fumé ou un Muscadet sont particulièrement recommandés. Du côté de la Bourgogne, vous pourrez opter pour un Chablis ou un Chardonnay qui sont des vins très vif, très fruités et qui possèdent une grande minéralité. Si vous préférez le fromage de chèvre sec, orientez-vous vers un vin blanc doux et aromatique afin de tenir tête au goût corsé, parfois même un peu piquant du fromage et d'enrober sa texture un peu asséchante. Ainsi un vin Jaune du Jura, un Rivesaltes Ambré ou un Gewurztraminer joueront parfaitement le rôle.

Et la raclette
Des vins simples plutôt des Côtes-du-Rhône ou du Beaujolais, un Brouilly par exemple, en rouge. Pour les blancs, optez pour une Roussette de Savoie, un Chignin-Bergeron ou des vins des régions de Raclette, la garantie d'un bel accord.

  

Règle 5 : Le pain ?
Le pain joue rôle capital ! Il faut osciller entre pains blancs et pains aux céréales, mais éviter les pains aux fruits, aux raisins, aux figues... La noix, c'est le pire, elle est l'ennemi du vin tant elle apporte d'amertume. Quant au vin rouge, il déteste les éléments sucrés qu'apportent le raisin ou la figue. Au-delà des farines, ce qui compte, c'est le croustillant du pain, qui doit se marier avec le gras du fromage et la fluidité du vin. Un pain de campagne, en farine ancienne, bien cuit, croustillant, mettra en valeur le fromage et le vin.


Date de création : 03/11/2021 10:24
Catégorie : BigrementSavoir -
Page lue 2016 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !